• Nederlands
  • English
  • Chaussée de Charleroi - 110 | 1060 - BE
    +32 2 502 41 91

    Happinest

    HAPPINEST

    Bébé grandit, mais pas ses habits… un magasin de seconde main pour les bambins.

    QUARTIER PINOY


    Challenge


    Maman de deux enfants, Sophie Vercruysse connait le court cycle de vie d’un jouet : dix minutes de vie dans les mains d’un bout de chou enthousiaste, avant de se voir reléguer dans l’ombre d’un bac à jouets. Que dire des vêtements neufs, à peine portés, emballés en poupées russes plastifiées?
    Sophie aspirait à une consommation plus raisonnée, basée sur l’échange et la récupération. Mais comment traduire cette démarche d’économie circulaire dans un projet commercial ?


    Mission


    Son envie d’entreprendre – et de changer les mentalités –, la journaliste de formation l’a traduite en actions. Après un accompagnement par l’asbl CREDAL pour mettre le pied à l’étrier, la candidate a participé à l’Entrepreneurs Weekend de Greenlab afin de challenger son projet. Un passage chez Village Partenaire lui a ensuite permis d’en concrétiser le business plan et le plan financier.
    L’odyssée a pris fin chez Atrium ; ses coachs ont épaulé la candidate dans l’élaboration de son dossier OpenSoon, en vue de bénéficier d’une bourse pour l’ouverture d’Happinest.


    Résultat


    Une fois le local déniché, Sophie a pu poser son bâton de pèlerin pour se concentrer sur l’aménagement de son cocon circulaire. C’est chose faite depuis décembre dernier : sur les tringles et sur les étagères, bermudas, t-shirts et peluches attendent patiemment d’accrocher le regard d’un parent pour commencer leur nouvelle vie.
    Et quand bébé aura grandi ? De retour sur l’étagère, pardi !
    Aucun doudou ne mérite le placard : après tant d’années de bons et loyaux services, pourquoi ne pas faire le bonheur d’autres bambins, en laissant à Happinest le soin de lui trouver son destin?
    Fondatrice Happinest | Atrium.Brussels

    Il n’était pas question pour moi, à l’origine, d’ouvrir un commerce physique, notamment en raison des coûts fixes occasionnés. La donne a cependant changé avec OpenSoon ; la bourse devrait couvrir mes premiers mois d’ouverture et m’éviter ainsi de boire la tasse. C’est que les débuts sont durs, pour les jeunes entrepreneurs souhaitant se lancer à Bruxelles !

    Sophie Vercruysse
    fondatrice, Happinest

     

    Comme Sophie, entourez-vous des meilleurs!
    Vous souhaitez travailler avec nos experts?


    STORIES SIMILAIRES

    Découvrez d’autres histoires et d’autres collaborations!

    L’Estaminet
    L’Estaminet
    23 novembre, 2015 in  OPEN
    Petit d’Homme
    Petit d’Homme
    1 décembre, 2015 in  OPEN
    Au Marché Noir
    Au Marché Noir
    1 décembre, 2015 in  OPEN
    juillet 13, 2017