• Nederlands
  • English
  • Chaussée de Charleroi - 110 | 1060 - BE
    +32 2 502 41 91

    ATRIUM.TALKS : Mieux penser les marchés à Bruxelles


    ATRIUM.TALKS : MIEUX PENSER LES MARCHÉS À BRUXELLES

    – 1 juin 2017 –

    Plus de 9 marchés communaux sont organisés quotidiennement à Bruxelles, soit presque 3 fois plus qu’il y a 50 ans. Comment tirer parti de cet engouement ? Atrium.Brussels vous invite, le mardi 27 juin dès 9h à la sortie de son étude et à remplir votre panier des multiples opportunités qu’offrent les marchés bruxellois !


    Le lien social, dans tout ses étals

    Propices à la rencontre et au tissage de liens sociaux, les marchés représentent bien plus qu’un simple lieu d’échange commercial. Le lien inextricable qui les unit au commerce urbain sédentaire a en outre encouragé Atrium.Brussels à entreprendre une vaste étude sur le sujet, pour mieux comprendre les conditions d’émergence, la nature et les effets des marchés sur leur environnement.

    Les marchés constituent par ailleurs des lieux tout indiqués pour tester de nouvelles expressions commerciales, privilégiant l’expérience client. Ainsi, la vente des produits et des plats cuisinés exotiques a d’abord commencé sur les marchés, sous formes de stands de dégustation. Les foodtrucks qui fleurissent un peu partout aujourd’hui y ont également débuté, tout comme les rôtisseries quelques années auparavant.


    Les lois du marché, mouvantes et méconnues

    Véritable chorégraphie urbaine, le marché obéit à une série de règles visibles et invisibles : le légumier, toujours au centre, puisqu’il arrive en premier et repart en dernier ; les produits dits de base en pôle central, les achats occasionnels en bout de marché,…

    De nombreuses lois conditionnent le succès d’un marché. Or, bon nombre d’entre elles sont parfois méconnues des personnes en charge de leur organisation.

    De même, des variantes importantes peuvent survenir en fonction des communes dans lesquelles s’implante le marché, voire même sur un seul et même territoire communal, en fonction du type de marché…


    Je, tu, il, vous marchés ?

    La première partie de ce guide aborde la question des marchés à Bruxelles, sous les angles historiques, géographiques, socio-économiques et législatifs. Elle dégage également les opportunités que ceux-ci peuvent offrir en termes d’innovation, de tourisme et de développement durable.

    La seconde partie, organisée sous forme d’un guide de bonnes pratiques, propose une série de pistes concrètes à destination des acteurs qui souhaiteraient dynamiser ou (re)lancer un marché à Bruxelles.

    L’analyse de terrain et l’expérience d’Atrium.Brussels sur divers projets régionaux (tel que Cook & Market) en ont été la première source d’inspiration. Les interventions du Ministre bruxellois de l’Économie et de l’Emploi Didier Gosuin, de l’Échevin du Commerce de la Commune de Saint-Gilles Patrick Debouverie, ou encore Olivier Marette de Visit.Brussels contribueront à en illustrer les propos.

    Prêt(e) à faire votre marché ?

    juin 1, 2017
    More in News
    Uniqlo s’installe à Bruxelles : les dessous d’une arrivée attendue

    L’enseigne nippone de prêt-à-porter a confirmé l'implantation prochaine d’un magasin au sein du futur centre commercial The Mint. Un emplacement...

    Close