• Nederlands
  • English
  • Chaussée de Charleroi - 110 | 1060 - BE
    +32 2 502 41 91

    Atrium.Talks : les chantiers dans les quartiers commerçants bruxellois


    ATRIUM.TALKS : LES CHANTIERS DANS LES QUARTIERS COMMERÇANTS BRUXELLOIS

    – 28 février 2017 –

    Soucieuse d’accompagner les divers acteurs urbains dans l’évolution de la ville, Atrium.Brussels s’est intéressée à la problématique des chantiers en région bruxelloise. Après analyses et enquêtes, l’Agence vous invite à enfiler casques et bleus de travail pour creuser, le mercredi 29 mars dès 9h à Flagey Studio 1, le sujet des chantiers bruxellois.

    Alors que la tenue d’une dizaine de chantiers majeurs est imminente à Bruxelles, Atrium entend faire de son étude la pierre angulaire d’un accompagnement plus assidu des travaux en quartier commerçant et ambitionne de prendre, dès aujourd’hui, une part active dans la réflexion et le suivi de ceux-ci, au bénéfice du commerce bruxellois.


    L’équilibre commercial, en porte-à-faux

    Une phase de travaux à l’intérieur d’un quartier commerçant peut entraîner une réaction en chaîne allant de la baisse de la fréquentation jusqu’à la fermeture définitive d’un ou de plusieurs commerces.

    Or, malgré son exposition et sa relative fragilité, le commerçant semble rarement bénéficier d’une attention particulière de la part des commanditaires et opérateurs de chantier. Dans le meilleur des cas, il est considéré tel un usager lambda dans la communication, la planification et la gestion des travaux urbains.


    Les commerçants, porte-paroles

    L’évaluation de certaines pratiques, tant en Belgique qu’à l’étranger, prouve pourtant que, s’ils sont considérés et intégrés à temps dans cette réflexion, les commerçants peuvent devenir d’excellents relais, voire les meilleurs ambassadeurs du projet, auprès de l’ensemble des usagers du quartier.

    Le guide d’Atrium détaille dès lors une série de bonnes pratiques à mettre en œuvre dès l’annonce d’un chantier en quartier commerçant. Celles-ci passent par la communication, en amont, des travaux auprès des commerçants impactés ainsi que leur participation aux réunions de chantier. Mais aussi par la mise en place d’animations afin de faire du chantier un lieu de rencontre plutôt qu’un lieu de fuite.

    Crédit photo : Indexpouce


    La ville, porte-voix

    Atrium constate aujourd’hui avec satisfaction la progressive prise de conscience des différents acteurs bruxellois sur cette question, perceptible notamment via la révision récente des indemnités délivrées aux commerçants qui en sont victimes. En témoigneront les interventions du Ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi Didier Gosuin, du Ministre bruxellois de la Mobilité et des Travaux publics Pascal Smet et de représentants de la STIB et de Bruxelles-Mobilité.

    Prêt(e) à poser ensemble cette première pierre ? Inscrivez-vous ci-dessous !

    février 28, 2017
    More in News
    Brussels Commerce Design, Votre commerce désigné…vainqueur !

    Lancé en 2010, le concours Commerce Design Brussels récompense les plus belles réussites design dans le retail au sein de...

    Close